Il nostro sito utilizza cookies tecnici, analitici e di profilazione e consente l'uso di cookie di "terze parti" che permettono di personalizzare i messaggi pubblicitari che visualizzerai su altri siti sulla base delle tue preferenze. Cliccando su "Ok", in un‘area sottostante o accedendo ad un‘altra pagina del sito, acconsenti all‘uso dei cookie. Per leggere l'informativa completa e sapere come impedire l'utilizzo dei cookie clicca qui.

ok

Kimbo - il piacere che ci unisce

Une histoire très personnelle

Il semble que les Napolitains, dès le début, ont adopté le café dans leur façon de vivre. En Europe du Nord, le café est apprécié depuis toujours (parfois même condamné) pour ses vertus énergétiques; à Venise c’était surtout une mode; à Naples, le café est aimé d’instinct. Pour le Napolitain, le café est déjà un plaisir en soi. On peut renoncer à tout mais pas au superflu, comme dit Oscar Wilde. Et Eduardo De Filippo répond en chœur dans sa comédie “Questi fantasmi!” lorsqu’il dit qu’il pourrait renoncer à tout mais pas à sa tasse de café prise sur le balcon.